Le grand voyage

Bécasseau sanderling juvénile
© Frédéric Malvaud

Avec le mois d’août, commence la grande migration des oiseaux vers leurs quartiers… d’hiver !

Dès le début du mois, les martinets désertent l’Europe et, pour les limicoles (petits échassiers de rivage), ce grand voyage vers le sud s’étale surtout d’août à septembre.

Ainsi le Bécasseau sanderling (un juvénile sur la photo) quitte son territoire de naissance sibérien (de l’autre côté de l’Oural !) ou groenlandais pour se rendre sur les côtes d’Afrique de l’Ouest en passant par notre littoral normand.

Tournepierre à collier
© Frédéric Malvaud

Quel voyage !

Certains, du reste, vont passer l’hiver chez nous. Environ 60 000 limicoles hivernent sur nos côtes normandes, surtout l’Huîtrier pie, le Pluvier argenté, le Tournepierre à collier, le Courlis cendré, les bécasseaux variable et sanderling, le Vanneau huppé et le Pluvier doré.