logo-lpo
Ligue pour la Protection des Oiseaux
Normandie

Comment envoyer ses données à la LPO ?

Evaluer la place des espèces, leur rareté, leur dynamique de population est essentiel si l’on veut éclairer les impacts des choix économiques et des politiques d’aménagement du territoire.

Jusqu’à maintenant, les ornithologues ont essentiellement concentré leurs efforts sur les espèces rares. Or, les espèces communes représentent l’essentiel des populations d’oiseaux et sont évidemment elles aussi soumises aux pressions des activités humaines.

Nous savons intuitivement que beaucoup d’entre elles diminuent, mais nous n’avons cependant pas d’outils régionaux d’analyse.

Les banques de données ornithologiques sont en effet la plupart du temps constituées d’espèces rares, les observateurs ne notant pas les oiseaux communs.

Qui plus est, si l’on pense que des changements dans les pratiques des décideurs économiques et politiques se feront uniquement sous pression des citoyens, il faut bien reconnaître que la recherche des oiseaux « intéressants » est peu motivante et difficile pour un plus large public et pour les observateurs débutants.

Combien de fois avons nous entendu dire : « Je ne note rien, parce que je ne vois que des oiseaux communs. Je ne suis pas capable de reconnaître les autres. »

Ce double constat nous a conduits à mettre en place une base de données qui reflète la réalité de l’importance de chaque espèce. Ainsi, dans notre base de données, il y a autant de merles noirs en proportion que dans le milieu naturel.

TRANSMETTRE VOS DONNEES EST DONC UNE VERITABLE ACTION DE PROTECTION DE LA NATURE. NE LES LAISSER PAS DORMIR DANS VOS CARNETS !

La base de données de la LPO comprend en 2016 plus de 350 000 données. Elle est organisée autour de quatre outils à votre disposition.

La fiche de relevé par site (relevés ornithologiques)

La fiche des Observations ponctuelles

La fiche d’homologation des espèces très rares ou accidentelles

La fiche Jardin

Pour toutes questions contactez-nous à l'adresse suivante : fichesornitho-lponormandie@orange.fr

REMARQUE : si vous pouvez choisir le système informatique pour la transmission de vos observations, c’est mieux, vous nous évitez de longues heures de saisie !

01 / La fiche de relevé par site (relevés ornithologiques)

xls
(version informatique)
pdf
(version papier)

On la remplit sur le terrain. Elle concerne les oiseaux réguliers de Haute et Basse-Normandie, nicheurs, migrateurs ou hivernants.

TRANSMISSION : 2 systèmes au choix

La « fiche de relevé par site» permet de noter toutes les espèces sur un site :

Le relevé est effectué dès lors que la plupart des oiseaux communs a été observée sur le site. Le temps pour l’effectuer varie en fonction de la compétence de l’observateur, de la superficie et de la nature du site. Une demi-heure à une heure paraît indispensable, même pour un observateur expérimenté. Lorsque l’on débute, il faut augmenter le temps d’observation.

Le nom de la commune (accessible par un menu déroulant) permet la localisation du site. Il est associé à la zone biogéographique (région naturelle). Passer absolument par le menu déroulant pour les noms de communes (ne pas écrire soit même le nom de la commune) permet d’éviter les erreurs (orthographe ou confusion entre un lieu-dit et une commune), ce qui conduirait à un rejet des données par la base.

Un Merle noir ou un Busard Saint-Martin, observé lors d’un passage en voiture, ne donne pas lieu à une fiche de relevé, mais à une observation ponctuelle (voir outil N°2 : La fiche des Observations ponctuelles).

Remarque : quatre informations sont INDISPENSABLES pour les observations : l’espèce, la commune, la date, l’observateur

Peuvent être notés :

On peut aussi noter (facultatif) :

Cependant, le principal est la présence de l’espèce qui peut être indiquée simplement par une croix si on n’a pas pu compter les oiseaux. Les détails sont donc facultatifs.

Les fiches sont validées, puis saisies dans la base de donnée informatisée, afin d’être analysées.

Les relevés peuvent être effectués au gré des observateurs, en tout lieu et à tout moment de l’année, y compris en zone urbaine.

TOUTE ESPECE OBSERVEE SUR UN SITE ET QUI NE FIGURE PAS SUR LA FICHE DE RELEVE (Espèces rares, irrégulières en Normandie) DOIT FAIRE L’OBJET D’UNE FICHE D’HOMOLOGATION (voir outil 3), à l’exception des espèces introduites non reproductrices pour lesquelles la fiche des observations ponctuelles suffit (voir outil N°2).

Il est conseillé de nous faire parvenir une localisation précise pour tous les cas de nidification des espèces en caractères gras dans la liste (nicheurs rares).

Cas particuliers pour les communes :

02 / La fiche des Observations ponctuelles

xls
(version informatique)
pdf
(version papier)

Les espèces observées ponctuellement (sans fiche de relevé), dès lors que l’observateur n’a pas eu le temps d’observer sur le site la plupart des oiseaux communs, sont notées sur une fiche particulière (fiche des observations ponctuelles).

Ceci correspond aux fiches traditionnelles des associations ornithologiques. Ce type de protocole (lorsque l’on n’a pas eu le temps de faire un relevé complet) concerne:

Sont notés les éléments de base (nom de l’observateur, nom de l’espèce, commune, date) et toute information utile (nombre, comportement, ainsi que les indices de nidification).

Les espèces communes ne justifiant pas une observation ponctuelle (sauf, bien sûr si l’observation est inhabituelle) sont listées ci dessous.

Accenteur mouchet - Alouette des champs - Bergeronnette grise - Bouvreuil pivoine - Bruant jaune - Bruant proyer - Buse variable - Canard colvert - Chardonneret élégant - Choucas des tours - Chouette hulotte - Corbeau freux - Corneille noire - Coucou gris - Cygne tuberculé - Etourneau sansonnet - Faisan de Colchide - Faucon crécerelle - Fauvette à tête noire - Fauvette des jardins - Fauvette grisette - Foulque macroule - Gallinule poule d'eau - Geai des chênes - Goéland argenté - Grand cormoran - Grimpereau des jardins - Grive draine - Grive litorne - Grive mauvis - Grive musicienne - Héron cendré - Hirondelle de fenêtre - Hirondelle rustique - Hypolaïs polyglotte - Linotte mélodieuse - Merle noir - Mésange à longue queue - Mésange bleue - Mésange charbonnière - Mésange huppée - Mésange nonnette - Moineau domestique - Mouette rieuse - Perdrix grise - Pic épeiche - Pic vert - Pie bavarde - Pigeon biset - Pigeon ramier - Pinson des arbres - Pipit des arbres - Pouillot fitis - Pouillot siffleur - Pouillot véloce - Roitelet huppé - Rossignol philomèle - Rouge gorge - Rougequeue noir - Serin cini - Sittelle torchepot - Tourterelle turque - Troglodyte familier - Verdier d'Europe

TRANSMISSION : 2 systèmes au choix

03 / La fiche d’homologation des espèces très rares ou accidentelles

xls
(version informatique)
pdf
(version papier)

Ce sont les espèces qui ne figurent pas sur la fiche de relevé par site. Elles doivent faire l’objet d’une fiche d’homologation régionale en utilisant une fiche spécifique (sous version papier ou sous version informatique : iObs_Rare.xls).

On transmet les fiches à : richard.lery@wanadoo.fr

Ces fiches sont analysées par le Comité d’Homologation Régional (CHR), validées annuellement et saisies ensuite comme observations ponctuelles.

04 / La fiche Jardin

xls
(version informatique)
pdf
(version papier)

La fiche Jardin permet un suivi par quinzaine des espèces présentes observées sur le lieu d’habitation, campagne ou ville.

La fiche est annuelle. Toutes les espèces peuvent être notées, y compris celles observées en vol ou celles visibles de son jardin.

Barrer la ou les quinzaines en cas d’absence (départ en congés) et noter en fin d’année, avant transmission le nombre de quinzaines d’observation par espèce dans la colonne de droite.