Méthodologie

Généralités - Atlas nicheur - Atlas en période internuptiale

Généralités :

L’objectif est de définir les relations entre la distribution et l’abondance des oiseaux suivant les régions naturelles (« pays » ou régions biogéographiques) en Haute-Normandie, pendant la saison de reproduction (oiseaux nicheurs) de mars à août ou pendant la saison internuptiale, de septembre à février. Le passage postnuptial est ainsi pris en compte, comme l'hivernage, tandis que le passage prénuptial, qui se confond très souvent avec l'installation des nicheurs n'est pas étudié.


Les régions naturelles.
Elles sont au nombre de 15 et ont été définies à partir de trois critères : histoire, typologie des habitats, géologie (voir Inventaire des Oiseaux de Haute-Normandie, LPO HN, 2005, AREHN).



Le choix de l'échantillonnage.
Les atlas permettent de donner la répartition géographique des oiseaux dans une région ou un pays. La plupart de ceux-ci sont réalisés à partir d'une trame quadrillée, IGN ou UTM dans la majorité des cas, quelquefois avec des protocoles semi-quantitatifs.
Nous avons choisi de travailler sur un échantillonnage et non sur une trame pour les raisons suivantes :
- le nombre d'observateurs de la LPO-HN n'était pas suffisant au début des années 2000 pour couvrir l'ensemble de la région avec une trame assez précise pour apporter une vision significativement supérieure aux résultats de l'atlas GONm de 1989.
- nous voulions donner une image de l'avifaune par région naturelle. Le statut de la grive draine était-il différent dans le Lieuvin et dans le pays de Caux ?
- l'échantillonnage permettait d'évaluer les effectifs des oiseaux nicheurs et les ordres de grandeurs des effectifs hivernants.
- il permettait de préciser la fréquence et l'abondance des espèces en période de nidification.
- il a permis d'établir une échelle indiciaire d'évaluation des espèces et des sites.
- la liste rouge des espèces nicheuses a pu être mise à jour.

Le choix des échantillons.
La superficie de 1 km2 a été choisie comme référence. Elle permettait en effet de prospecter l'ensemble d'un échantillon dans la journée. Les échantillons ont été choisis en s'assurant de leur répartition dans toute la région, avec un nombre par région naturelle correspondant à la superficie de chacune d'entre elles.
Nous voulions une représentation de la fréquence des espèces en trois catégories, il fallait donc un minimum de 3 échantillons pour la région naturelle de plus faible superficie.  Ce système a permis de définir 72 échantillons, ce qui était cohérent avec le nombre d'observateurs disponibles et le temps imparti des 5 années d'enquête.
Nous avons veillé à ce que les habitats représentés sur les échantillons correspondent à la répartition des habitats dans la région.


La période de prospection.
L'atlas s'est déroulé pendant les années 2003 à 2007, soit pendant 5 ans. Le fichier LPO de données (2000-2008) a été utilisé pour les données hors échantillons.

Généralités - Atlas nicheur - Atlas en période internuptiale